Centre de Formation et de Recherche en Kinésiologie

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.formation-kinesiologie.net/

Le pouvoir du mental

« Le serpent qui ne peut changer de peau, meurt. Il en va de même des esprits que l'on empêche de changer d'opinion : Il cesse d'être esprit. » - Nietzche

Notre quotidien est dépendant de l'émanation de nos pensées 

De nombreuses techniques de bien-être (yoga, sophrologie, ho'oponopono*...) nous invitent à prendre de la distance avec notre mental et trouver une certaine émancipation vis-à-vis de notre machine à penser. Sinon, nous pourrions croire que vivre se résume à cet état de semi-colère, des jours plus que d'autres, tellement habitués et totalement inconscients qu'une sortie de marécage mental est possible. Mais savons-nous au moins où nous sommes et que nous avons le pouvoir en nous de changer la configuration négative de notre mental ?

*Ho'oponopono est une méthode ancestrale hawaïenne ayant pour objectif premier la résolution de conflits générateurs de souffrance au sein d'un groupe. Cette philosophie de vie part du postulat de base que nous sommes les attracteurs des situations conflictuelles de notre vie, au travers de nos pensées.

« Il faut beaucoup de courage pour remettre en question ses propres croyances. Car, même si on ne les a pas choisies, il est néanmoins vrai qu'on leur a donné notre accord. Celui-ci est si fort que même en comprenant, dans le principe, que ces croyances ne sont pas vraies, à chaque enfreinte aux règles on subit quand même la critique, la culpabilité et la honte », nous écrit Don Miguel Ruiz dans son livre, les 4 Accords Toltèques.

Effectivement, nous sommes difficilement conscients qu'elles ne nous appartiennent pas forcément...

Le test musculaire de la kinésiologie va nous permettre de mettre nos croyances limitantes en lumière.

Elles peuvent être des émanations de notre éducation, de l'inconscient collectif de notre pays, de l'histoire familiale, de nos meurtrissures et c'est ainsi que nos croyances sont la signature d'une blessure émotionnelle, sorte de constat et de conclusion.

Il faudrait pour cela conscientiser la valse des pensées, ne serait-ce qu'une journée pour connaître l'étendue des dégâts. Pensées négatives sur nos capacités, sur le monde, sur notre futur imaginé... Et lorsque nous savons que nous attirons les évènements de notre vie en fonction de ce que nous émanons, ceci explique qu'elle ne soit pas toujours simple.

"Notre objectivité serait limitée par nos systèmes de croyances, eux-mêmes limités par notre vécu et qui lui-même est limité par la réponse à nos besoins".

"Le retour vers soi passe par l'écoute de nos ressentis. Nous retrouvons alors ce qui est important pour nous, les chemins à suivre, les relations authentiques, qui nous sommes vraiment".

- Pascale Pénellon

Et oui ! Nous sommes des grands créateurs ! Quand on sait que beaucoup de maladies sont psychosomatiques et liées au stress, on peut imaginer les dégâts sur notre corps. Parlons énergie puisque nous savons que l'impact de nos croyances interfère sur l'ensemble de notre être, donc sur notre bien-être énergétique : En négatif, le foie nous parlent de la colère, les reins de la peur, les poumons du chagrin, le cœur de la haine... tout cela suivant les 5 éléments de la roue des méridiens des chinois, mais nous l'observons quotidiennement à travers des cas concrets grâce au Touch For Health proposé ici au CFRK.

Allons revenons au mental, à cette machine à penser pour le meilleur et pour le pire ! Si je traite le mental de marécage, c'est que tout simplement que si vous observez vos pensées, vous verrez qu'elles ne sont pas toujours lumineuses vous concernant et qu'elles prennent une place importante dans la dévalorisation pour vous-mêmes.

Nous expérimentons concrètement comment nos croyances peuvent bloquer nos ressentis, qui eux sont l'expression libre de qui nous sommes. Cette limitation va avoir un impact sur nos émotions. Nous allons l'appréhender à l'occasion des stages K.I.E.S.

Des études révèlent que la douleur du corps est liée à la douleur spirituelle et émotionnelle. Lorsque la vie devient difficile, au bout d'un certain temps, on a l'impression d'être sur des montagnes russes émotionnelles. Mais savez-vous que ces émotions peuvent dégrader votre santé physique ? Le docteur Susan Babel, psychologue spécialisée dans la dépression causée par des traumatismes, a déclaré dans magazine Psychology Today, « Des études ont démontré que la douleur chronique peut être causée par une blessure physique, mais aussi par le stress et les problèmes émotionnels ».

A travers le stage sur les croyances*, nous l'expérimentons sur nous-mêmes en tant qu'apprenti de la kinésiologie avec des protocoles précis et complets sur les personnes autour de nous et en cabinet à la fin de notre formation.

Le mental non maîtrisé nous envoie dans une réalité en lien avec les vibrations que nous émanons et l'extérieur, avec des évènements dans notre vie qui ne sont qu'un pâle reflet de qui nous sommes.

Vibrons plutôt la joie, cultivons l'amour et la bienveillance, entretenons l'estime de soi* !

Se libérer de la culpabilité

Sur le même sujet:

 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
samedi 4 février 2023

Image Captcha