Centre de Formation et de Recherche en Kinésiologie

By accepting you will be accessing a service provided by a third-party external to https://www.formation-kinesiologie.net/

Comment démarrer une séance de kinésiologie

1ère partie : L'anamnèse, le début d'une séance de kinésiologie  

Nous démarrons la séance par un dialogue afin de comprendre la source du mal être, la raison de la prise de rendez-vous. L'anamnèse1 est essentielle avant de démarrer une séance. Ce dialogue est aussi là pour que la personne puisse reconsidérer, si cela est possible, ce qui l'a meurtrie. Elle se sent ainsi écoutée et nous allons ainsi définir dans un deuxième temps ensemble la formulation de l'objectif.

1En psychologie, l'anamnèse est la « biographie » du sujet, les informations relatives au passé de la personne. L'anamnèse permet de comprendre la genèse d'un problème (par exemple : ce qui favorise un comportement dépressif).Wikipedia

Témoignage de Mylène 

Je n'ai plus de raison d'être là, je ne trouve pas ma place me dit Mylène, ce ressenti l'affecte vraiment et en même temps, elle ne comprend pas que l'on puisse s'intéresser à elle.

— Depuis quand ?

— Toujours répond-elle en pleurant.

— Quel est l'évènement qui a provoqué cette tristesse ?

— J'ai été chez ma tante quelques jours et rapidement j'ai été mal à l'aise car je me suis sentie de trop.

— Êtes-vous sûre de cela ?

— Ma tante m'a fait des réflexions et j'ai compris que je ne faisais pas bien, de toutes façons, je ne fais jamais bien.

Et elle me décrit des détails qui lui ont fait croire qu'elle dérangeait.

— En quoi le fait de faire autrement, est-t-il si inconfortable ?

Au bout d'un moment, elle réfléchit et me dit :

— Parce que j'aimerais fonctionner comme les autres et être reconnue.

— Votre vieille tante a forcément ses habitudes et ses croyances. Vous ne pourrez rentrer dans ses schémas et si vous avez besoin d'être reconnue par les autres et que vous leur accordez le pouvoir de vous définir, cela peut amener beaucoup de souffrance. Si vous vous sentez différente, c'est plutôt une bonne chose, non ? Et surtout, il n'est pas aisé de passer une semaine chez des gens, cela annonce forcément une difficulté d'entrée de jeu. Vous êtes différente, c'est une excellente nouvelle, n'attendez pas d'être reconnue par tout le monde car vous ne le serez pas, rencontrez plutôt des gens tels que vous, ceux de votre tribu !

Je vois que l'idée d'avoir une tribu la fait sourire, alors j'en profite et je rajoute :

« Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison ! ».

J'emprunte la phrase de Bernard Werber tirée de son "Encyclopédie du Savoir Absolu et Relatif", et Mylène se détend à présent. Nous poursuivons la séance afin de retrouver des mémoires de dévalorisation car ce sont souvent de vieilles histoires qui amènent un sentiment de rejet.

Oui, peu de gens sur le chemin vous annoncent que vous êtes merveilleux en étant différent du plus grand nombre !

Le peu d'amour que nous avons pour nous-mêmes peut créer un vrai manque d'objectivité.

Est-ce vrai ? Puis-je faire confiance à mes croyances et suis-je certaine de la justesse de mes ressentis ?

Ce sont les questions qui permettraient de remettre en cause les pensées de dévalorisation, les peurs qui limitent, les croyances qui contrôlent et son cortège de ressentis et d'émotions négatives qui suit derrière.

2ème partie : la création de l'objectif d'une séance de kinésiologie

Un objectif est la porte d'entrée pour faire une séance. C'est lui qui va définir ce qui est prioritaire, c'est la motivation et la raison de la présence de la personne qui veut faire une séance à cause d'une problématique précise.

Nous pouvons élargir la demande grâce à l'anamnèse qui précède le choix de l'objectif grâce à l'étude du kinésiologue, s'il décèle un objectif préférable à travailler suivant le vécu avec du client. C'est toujours avec l'accord de celui-ci, conscientisant grâce à cet échange du lien plus large avec sa problématique.

La phrase de l'objectif est accompagnée d'un verbe, une phrase au présent qui indique une action réalisable, n'incluant pas une personne, qui aurait un rôle dans sa réalisation. La formulation doit être synthétique, avec un minimum de mot et il doit être concis, positif, tel un but à atteindre.

Construction de l'objectif

Avec les 4 P : Personnel, Possible, Passionnant, Pérenne, Participatif.

Nous formulons l'objectif qui peut être défini avec les mots choisis d'un bien-être remémoré. Nous utilisons le bien-être remémoré pour créer un objectif positif qui nous ramène à une mémoire de réussite antérieure.

Nous pouvons utiliser ces mots d'actions : je peux, je veux, je choisis, je vais...

Enfin l'objectif doit donner à la personne une envie de changement, facile à atteindre et ne pas être dépendant de l'entourage, d'une volonté d'une autre personne. En testant l'objectif, il doit créer un test faible, puisque c'est ce que nous avons à réaliser et nous demandons la priorité avec le test musculaire qui doit répondre par un test fort.

C'est la construction de l'objectif de la séance enseigné aux apprenants en kinésiologie.

Dans le cas de Mylène, nous trouvons l'objectif qui synthétise bien sa problématique. Nous le formulons en positif, comme un but à atteindre dans la séance même s'il y aura d'autres séances nécessaires pour compléter ce travail.

Après plusieurs choix de formulations :

  • Je connais ma valeur
  • J'ai de l'estime pour moi
  • Je prends conscience de mes talents
  • Je me libère du regard des autres


Celui qui répond comme prioritaire est : 
J'ai de l'estime pour moi.

Le test avec le muscle indicateur nous montre qu'énoncer cette phrase crée un stress important, nous avons donc un test faible.

A suivre, le déroulé d'une séance et les corrections... Dans un prochain article1.

Au kinésiologue de trouver les mémoires qui empêchent la personne de réaliser de façon spontanée et positivement son objectif et il aura à proposer sa boite à outil de corrections (des points énergétiques issus de la médecine chinoise, des planches vibratoires puissantes, des rotations oculaires, des pierres ou des sons qui ont des propriétés particulières)1 pour remettre en harmonie sur ce qui est resté en lui telles des mémoires négatives, source de stress, blocages voir qui peut s'exprimer en douleurs physiques et de dévalorisation en tous genres.

1 Voir le prochain article pour la suite d'une séance de kinésiologie.

La grande dimension du Touch for Health
 

Commentaires

Pas encore de commentaire. Soyez le premier à commenter
Déjà inscrit ? Connectez-vous ici
Invité
mardi 4 octobre 2022

Image Captcha